Recherchez dans la Communauté

Vous avez une question ?

Interrogez la communauté

lounge Orange espace de convivialité

Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

black-ice
Orange Star
Orange Star
1 984  

Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

bonjour a tous

un homme averti en vaut 2 tel est le proverbe 

vu dans la presse ce jour

https://www.20minutes.fr/arts-stars/web/2875899-20201002-facebook-employeur-peut-desormais-licencier...

bon week-end a tous

cdt

 

keep calm and stay connected



Solutions approuvées
sambucu
incollable
incollable
1 925  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

Coucou, toutes et tous!

Confidentialité et réserve absolues sur tout ce qui touche de près ou de loin au domaine professionnel, c'est le b-a ba de tout pro qui se respecte et respecte les autres.

 

Les mots sont des armes redoutables qu'il faut observer et manipuler avec grande prudence, surtout si on les écrit et les publie à tous les vents.

Moins on déblatère sur tout et n'importe quoi, moins on se raconte, plus on est tranquilles car on s'aperçoit que les "réseaux" sont  plus  associaux qu'autre chose.

 Et puis quel besoin aussi? ????   

Je crois pour ma part que  la distanciation virtuelle est une sauvegarde de santé mentale.

 

Proverbe corse: In bocca chjusa ùn c'entre mosca.= dans une bouche close il n'entre pas de mouche.

Voir la solution dans l'envoi d'origine

9 RÉPONSES 9
Ancien Membre
1 927  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

Bonjour,

D’où l’intérêt d'avoir 2 comptes dont l'un n'est pas identifiable

sambucu
incollable
incollable
1 926  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

Coucou, toutes et tous!

Confidentialité et réserve absolues sur tout ce qui touche de près ou de loin au domaine professionnel, c'est le b-a ba de tout pro qui se respecte et respecte les autres.

 

Les mots sont des armes redoutables qu'il faut observer et manipuler avec grande prudence, surtout si on les écrit et les publie à tous les vents.

Moins on déblatère sur tout et n'importe quoi, moins on se raconte, plus on est tranquilles car on s'aperçoit que les "réseaux" sont  plus  associaux qu'autre chose.

 Et puis quel besoin aussi? ????   

Je crois pour ma part que  la distanciation virtuelle est une sauvegarde de santé mentale.

 

Proverbe corse: In bocca chjusa ùn c'entre mosca.= dans une bouche close il n'entre pas de mouche.

Ancien Membre
1 873  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

Bonsoir, 

Oui & non à la fois, la communication gratuite & inutile il faut en faire abstraction, on est bien d'accord, mais en présence de situations révoltantes on peut avoir besoin de communiquer alors le mieux est de le faire en mode sous marin & là il ne peut y avoir que des suspicions mais pas de preuves


@sambucu  a écrit :

Coucou, toutes et tous!

Confidentialité et réserve absolues sur tout ce qui touche de près ou de loin au domaine professionnel, c'est le b-a ba de tout pro qui se respecte et respecte les autres.

 

Les mots sont des armes redoutables qu'il faut observer et manipuler avec grande prudence, surtout si on les écrit et les publie à tous les vents.

Moins on déblatère sur tout et n'importe quoi, moins on se raconte, plus on est tranquilles car on s'aperçoit que les "réseaux" sont  plus  associaux qu'autre chose.

 Et puis quel besoin aussi? ????   

Je crois pour ma part que  la distanciation virtuelle est une sauvegarde de santé mentale.

 

Proverbe corse: In bocca chjusa ùn c'entre mosca.= dans une bouche close il n'entre pas de mouche.



, c'est toi qui garde las atouts en main

sambucu
incollable
incollable
1 840  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

Bonjour @Ancien Membre 

 Il faut savoir utiliser aussi le mode "sous-marin" et ça n'est pas donné non plus. C'est  inquiétant à plus d'un titre, inquiétant aussi de l'envisager à titre de revanche et nul n'est certain de pouvoir conserver le contrôle . On ne joue pas  impunément avec l'humain.

Côté employeur - le seul qui a les pieds sur terre en l'occurrence dans cette affaire- la suspicion est déjà un signe de perte de confiance. Dès lors, chercher d'où vient la fuite va rendre la vie intenable à tous,  le marquage commence et les faux-pas seront comptabilisés, c'est logique. Jusqu'au jour ou un clash se produira, fatalement.

Quelle belle ambiance au boulot!! Travailler dans la méfiance de tous envers tous, le rêve!

C'est triste à constater mais c'est ainsi.

 

Se mettre dans de sales draps, ce n'est déjà  pas très fin, perdre son job à cause d'une collègue et tout ce qui risque de s'en suivre, pour qu'en cas de drame pour l'intéressée (ce que nul ne lui  souhaite) , cette délicieuse  collègue en vienne un jour à  déclarer qu'elle n'a  pas fait exprès, pas pensé à mal, jamais imaginé que ça irait si loin, etc...ça oui, ça me paraît révoltant.

 

Les réseaux sociaux dans leur globalité, tels  qu'utilisés,  c'est vanité  + bêtise  + hypocrisie + méchanceté.

 

Où voit-on que l'on se sente obligé de faire "entrer chez soi" des (plus) imbéciles (que soi, mais) si imbus de leur petite importance - toute virtuelle - qu'ils se révèlent  prêts à te "poignarder  dans le dos"  à la première occasion?

Évidemment, ce n'est que mon avis.

Je reste auprès de mon arbre comme tonton Georges. et ne recherche surtout pas les trompettes de la Renommée 

Bon dimanche!

Ancien Membre
1 755  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

Bonjour,

Tu n'as pas l'air d'avoir compris ma démarche, côté boulot j'ai toujours été très reconnu & coopératif mais certaines pratiques qui consistent à pousser à la faute quelqu'un dont on veut se débarrasser sont pour moi anormales...un peut comme celui qui plonge dans la surface de réparation pour obtenir un penalty, c'est à la manière de gérer ce genre de crise que je pensais, l'arbitrage vidéo en quelque sorte.

Perso  je ne suis pas trop fan de "tonton Georges" surtout la chanson que tu évoques, rester planqué au près de mon arbre n'a jamais fait partie de ma philosophie professionnelle, j'étais plutôt rentre dedans mais en respectant des règles de moralité, l'arbre j'avais plutôt tendance à le scier comme on met un coup de pied dans une fourmilière. Mais pour revenir aux poètes de ma génération,étant un peu franc comtois d'adoption je préfère mon grand frère Hubert Félix

https://www.youtube.com/watch?v=QinQthAKbm8

C'était juste une mise au point

Cordialement


@sambucu  a écrit :

Bonjour @Ancien Membre 

 Il faut savoir utiliser aussi le mode "sous-marin" et ça n'est pas donné non plus. C'est  inquiétant à plus d'un titre, inquiétant aussi de l'envisager à titre de revanche et nul n'est certain de pouvoir conserver le contrôle . On ne joue pas  impunément avec l'humain.

Côté employeur - le seul qui a les pieds sur terre en l'occurrence dans cette affaire- la suspicion est déjà un signe de perte de confiance. Dès lors, chercher d'où vient la fuite va rendre la vie intenable à tous,  le marquage commence et les faux-pas seront comptabilisés, c'est logique. Jusqu'au jour ou un clash se produira, fatalement.

Quelle belle ambiance au boulot!! Travailler dans la méfiance de tous envers tous, le rêve!

C'est triste à constater mais c'est ainsi.

 

Se mettre dans de sales draps, ce n'est déjà  pas très fin, perdre son job à cause d'une collègue et tout ce qui risque de s'en suivre, pour qu'en cas de drame pour l'intéressée (ce que nul ne lui  souhaite) , cette délicieuse  collègue en vienne un jour à  déclarer qu'elle n'a  pas fait exprès, pas pensé à mal, jamais imaginé que ça irait si loin, etc...ça oui, ça me paraît révoltant.

 

Les réseaux sociaux dans leur globalité, tels  qu'utilisés,  c'est vanité  + bêtise  + hypocrisie + méchanceté.

 

Où voit-on que l'on se sente obligé de faire "entrer chez soi" des (plus) imbéciles (que soi, mais) si imbus de leur petite importance - toute virtuelle - qu'ils se révèlent  prêts à te "poignarder  dans le dos"  à la première occasion?

Évidemment, ce n'est que mon avis.

Je reste auprès de mon arbre comme tonton Georges. et ne recherche surtout pas les trompettes de la Renommée 

Bon dimanche!


 

 

 

black-ice
Orange Star
Orange Star
1 537  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

bonjour @Ancien Membre 

@sambucu 

la discussion est basé sur Facebook et sur le fil il y a eu pas moins de 15 messages hors sujet 

les messages hors sujet ont été signalés a @moderateur_ 

que vous postez ok mais restez dans le contexte si vous aimez la musique dans le passé il y a eu au moins 2 fils musicaux dont celui de @fredolerouge  qui ont fermés

pour la musique créez votre fil a noter que je vais demander a @Modérateur_A  la fermeture du fil

cdt

 

 

keep calm and stay connected


Modérateur_A
Equipe de modération
Equipe de modération
1 453  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

Bonjour

 

nous venons d'archiver les messages hors sujet pour ne pas polluer le sujet de ce fil. Il restera cependant ouvert pour que d'autres membres puissent intervenir et continuer la discussion sur le thème abordé.

Bonne journée,

 

L'équipe modération

black-ice
Orange Star
Orange Star
1 443  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

bonjour @Modérateur_A 

merci d'être intervenu et d'avoir fait le nécessaire

cdt

keep calm and stay connected


sambucu
incollable
incollable
1 326  

Re: Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés

Bonjour, suite:

https://lagbd.org/index.php/Un_employeur_peut_licencier_un_salari%C3%A9_pour_un_message_priv%C3%A9_s... 

 

Commentaire de l'arrêt de la Cour de cassation sociale 30 septembre 2020, n° 19-12.058

 

je cite:

 

"Attention donc: si votre employeur pourra bien utiliser un message privé pour vous licencier, faudra-t-il encore que le moyen de preuve ne soit pas considéré comme déloyal: ici, c'est le fait que la copie du statut Facebook soit arrivée à l'employeur par le biais d'une personne tierce, et que lui ne s'est pas introduit dans la page Facebook de son employée.

Les juges ont considéré qu'un message publié à l'intention de l'intégralité de ses amis sur Facebook est une conception trop large de la "sphère privée". surtout que, parmi les amis Facebook de l'employée licenciée, on trouvait des employés de sociétés concurrentes.

 

Il est donc plus que jamais recommandé de bien mettre en place très précisément les règles d'utilisation d'internet au sein de l'entreprise, dans une charte internet par exemple ou le règlement intérieur, et de tenir les salariés informés des mesures de surveillance qui pourraient être prises. "

 

 

Lire le lien donné en bas de ce commentaire, concernant la messagerie privée sur le lieu de travail, à l'aide d'un outil (ordinateur) de l'entreprise.

 

Tant que nous y sommes: se renseigner sur la Grande Bibliothèque du Droit, "La Grande Bibliothèque du Droit est une bibliothèque juridique en ligne, en accès libre et gratuit, créée par le Barreau de Paris.

 

Plus généralement: nos traces numériques, volontaires ou pas peuvent servir de preuves:

https://www.lagbd.org/index.php/Droit_de_la_preuve_sur_l%27internet_(fr) 

cf: typologie des preuves

Vous avez une question ?

Interrogez la communauté

Déjà 761238 membres inscrits 🧡

1993 personnes actuellement en ligne

Tous les membres en ligne