À la une
Venez découvrir le nouvel article de notre blog :
Les ateliers numériques d'Orange

lounge Orange espace de convivialité

Anniversaire 1914-18

star
1 123  

Anniversaire 1914-18

En ces jours de commémoration de la guerre 14-18 , je ne résiste pas à la tentation de publier sur ce forum ce merveilleux poème d ' Arthur Rimbaud  

dormeur du val.PNG

Le pire des défauts , c est la perfection .

Solutions approuvées
#TopMembre
619  

Re: Anniversaire 1914-18

 

bonjour à tous

 

 très fortes cérémonies  et commémorations un peu partout et notammant celles retransmisent à la télé ce matin

 

 n'oublions pas

et vive la paix

904a046e-7852-4875-ae4e-8fdb38dfeba3.jpg

 

 

 

 

Voir la solution dans l'envoi d'origine

fan
324  

Re: Anniversaire 1914-18

@fredolerougebonsoir

 

Le film de Kubrick  a longtemps été interdit purement et simplement en France parce qu'il reflétait un peu trop la réalité de ces "offensives suicidaires" que des généraux lançaient à tour de bras depuis leur fauteuil à Paris ; c'est justement ces "offensives suicidaires" qui conduiront des hommes à refuser d'obéir aux ordres absurdes et entraîneront l'application des exécutions pour l'exemple.

Quant à tes photos, on a vu dimanche la même chose avec ce qu'on appelle les "villages fantomes"

Voir la solution dans l'envoi d'origine

29 RÉPONSES 29
#TopMembre
1 067  

Re: Anniversaire 1914-18

 

@LeBreton56

 

 as tu vu ce reportage aux infos hier

https://www.francetvinfo.fr/societe/guerre-de-14-18/grande-guerre-le-role-determinant-des-animaux_30...

(évidemment  je ne dénigre nullement  ni ne compare  la part immense et des hommes ) qui ont donné leur vie lors de cette guerre

 c'est juste un partage supplémentaire  d'un aspect dont je ne connaissais pas l'existence

bon weekend commémoratif  et vive la paix!

#TopMembre
1 060  

Re: Anniversaire 1914-18

salut @LeBreton56

 

@babe

 

c'est un poème magnifique, et s'adapte à tous les conflits, sachant que ce dormeur là, c'est sous les balles prussiennes de 1870/71 qu'il est tombé

 

je suis d'une région qui n'a pas été épargnée par les conflits, entre l'anexion de 1871 (oui je suis mosellan), la terrible grande guerre, puis à nouveau l'annexion en 39, les "malgré nous" (mon grand père s'est retrouvé sur le front russe vétu d'un uniforme allemand, alors que français, et il a préféré déserter), la Lorraine a payé un très lourd tribut à cette folie

 

On y trouve plusieurs villages déclarés "morts pour la France" :

https://www.lemonde.fr/societe/article/2009/11/10/ces-villages-morts-pour-la-france_1265267_3224.htm...

 

et pas moins de 6 rien qu'autour de Verdun :

https://www.anecdote-du-jour.com/six-communes-francaises-sans-habitant-ont-un-maire/

 

ne jamais oublier où la folie de certains artistocrates et nationnalistes nous ont conduit

 

celui qui oublie est condamné à revivre ces atrocités

Le monde est partagé en 10 catégories de personnes, ceux qui comprennent le binaire et les autres.
#TopMembre
1 022  

Re: Anniversaire 1914-18

Salut @babe  / @LeBreton56  / @fredolerouge

 

Mon père qui était né en 1898 l'avait connu cette guerre ,

il se trouvait du côté de Saint-Mihiel

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bois-brule/saint-mihiel/histoires-14-18-saillant-s...

 

 

Utilisatrices & utilisateurs du forum, restons zen et soyons cool

#TopMembre
1 004  

Re: Anniversaire 1914-18

@johann @LeBreton56 @fredolerouge

merci pour ces partages 

 eh oui n'oublions pas (et tirons-  en des conséquences)

 bonne soirée

star
980  

Re: Anniversaire 1914-18

@babe @johann @fredolerouge  Mes familles paternelles et maternelles ne sont pas issues des zones de champs de batailles mais elles ont été comme la plupart des familles durement impactées par cette monstruosité . Il y a les morts que pour la plupart , je devrais appeler disparus . Il y a ceux qui sont rentrés mais marqués à jamais dans leur chair et psychologiquement anéantis . Dans ma famille il y a eu plusieurs " gueules cassées " ; mon grand père maternel a respiré de l ' ypérite et même s' il est revenu , il était gravement handicapé et est mort peu de temps après la fin de la guerre . J ' arrête là car malheureusement la liste risquerait d ' être interminanable mais c ' est là que je mesure la chance phénoménale que j ' ai , moi l ' enfant du baby boom d ' après le 2 ème conflit mondial , de ne jamais avoir connu la guerre dans mon existence . Pourvu que çà dure et que les ennemis d ' hier oublient les querelles séculaires stupides et continuent de se parler .

Le pire des défauts , c est la perfection .
fan
941  

Re: Anniversaire 1914-18

@fredolerougetrès beau post que je salue bien bas

 

Ta région a payé un lourd tribut à la folie des hommes, beaucoup de familles comme la tienne ont connu un destin similaire

Pour ma part en ce qui concerne la mienne, un gazé à Verdun, un oncle fusillé en 1940 par les Allemands en tant que Résistant, mon père réquisitionné pour le STO et qui preféra entrer dans la résistance après s'être enfui avec des copains, ma mère alors agée de 9 ans sur les routes de l'Exode avec ses parents et sa soeur et sous le feu de l'aviation italienne... et mon beau père gravement blessé en 1960 en Algérie.

Puisse cet anniversaire qui marque la fin d'une effroyable boucherie réveiller la conscience de chacun et faire taire tous ceux qui ne rêvent de puissance et de gloire payés avec le sang des autres !

 

Merci à vous braves soldats, pour que nous puissions espérer un jour vivre une paix mondiale sans guerre...

#TopMembre
932  

Re: Anniversaire 1914-18

salut @BALANCE63

 


[...]

ma mère alors agée de 9 ans sur les routes de l'Exode avec ses parents [...]


je revois le récit de ma grand mère ou de ma belle mère qui parlaient de l'exode en Charentes, puis le retour en terre occupée, et un grand père "malgré nous" sur le front russe (épisode assez peu relaté au passage dans les médias)

 

une époque bien sombre

 

n'oublions jamais où les délires de conquêtes, les poussées nationalistes et le repli sur soi guidé par une colère mal dirigée peuvent nous mener

 

Concernant la grande guerre, il semblerait qu'un nouveau "apocalypse" sur la grande guerre soit en préparation sur France TV, et comme à chaque fois je ne le manquerai pas

 

on peut trouver toutes ces émissions télévisées sur la guerre rasoir, gênantes, pénibles et répétitives, mais il faut en tirer les bonnes leçons, ne pas oublier, apprendre et comprendre

 

que plus jamais nous en soyons réduits à prendre les armes pour un bout de terre ou une idéologie fanatique et meurtrière

Le monde est partagé en 10 catégories de personnes, ceux qui comprennent le binaire et les autres.
Ancien Membre
856  

Re: Anniversaire 1914-18

Bonjour à tous,

 

"Celui qui oublie est condamné à revivre ces atrocités" écrit fredolerouge.

 

Je suis d'une région militaire , globalement le SUD EST qui comprend Provence et Corse et qui a fourni aussi ses fils, et en surabondance.

 

Le grand-père de mon mari très gravement blessé, renvoyé "dans ses foyers" pour y mourir pour cause de manque de place dans les "hôpitaux militaires", de campagne, bien entendu.

Sa femme  a réussi à le soigner et le sauver.

Il s'est muré dans le mutisme sur ce qu'il a vu et vécu. Il a aussi emporté dans la tombe  l'éclat d'obus qui n'en finissait plus de se déplacer dans sa chair et dont il faisait parfois un sujet de plaisanterie: "tiens aujourd'hui je le sens ici ...la semaine dernière, il était là...". Paysan. Obligé de lâcher la terre pour se faire berger. Je l'ai vu faire, dans ses derniers mois, son modeste potager à genoux.

Ses 2 beaux-frères morts au front. 20 et 21 ans

 

La Corse, où la plupart des jeunes appelés /et ou engagés parlaient à l'époque très mal le français. Versés dans le 173e RIC, de funeste mémoire, qui fut décimé dès les premiers mois et recréé, "réalimenté" en hommes...Merci Clémenceau et Joffre!

 

Une île privée de ses bras, saignée à blanc, où l'on a osé envoyer au front jusqu'aux pères de 6 enfants!

 

 Et que dire des souffrances des civils, les hommes non mobilisables, les femmes, mères, soeurs, épouses, cohortes de jeunes veuves, courageuses, qui serraient les dents, se cassaient le dos à reprendre le travail de leurs hommes au front, pleurant en cachette et tremblant de voir arriver, apportée par le Maire, La lettre qui annonçait... Epuisées physiquement et moralement, elles n'ont pas bénéficié de "soutien psychologique", pas plus que les soldats rescapés du conflit.

 

  Et les enfants, devenus orphelins? puis "pupilles de la Nation", ne connaissant de leur père, au mieux! qu'une photo jaunie, quelques papiers conservés religieusement et ce qu'ont bien voulu leur confier leur mère, leurs soeurs, leurs tantes, parfois leurs grands-parents s'ils ne s'étaient pas laissés mourir eux-mêmes de chagrin...

 

La lecture des monuments aux Morts donne le frisson.

 

D'autant que  les enfants et petits-enfants de nos Poilus sont venus rajouter leurs noms sur la pierre glacée  de ces mouments: 2e guerre mondiale, Indochine, guerre d'Algérie., et maintenant, les conflits divers toujours en cours...

 

Un document intéressant qui apporte un éclairage particulier, par un détail "infime"  relaté par Jean-Pierre Guéno,    qui en dit très long sur cette guerre que nous commémorons aujourd'hui.

 

Et toutes les guerres, en général:

Jean-pierre Guéno: les poilus

.

 

 

 

Ancien Membre
811  

Re: Anniversaire 1914-18

Le 173e régiment d'Infanterie

et la profonde considération des généraux et politiques de l'époque pour les conscrits du SUD EST, les Provençaux considérés comme des bouseux à peine Français  et les Corses, encore moins Français que ces derniers.

Un document diffusé sur la chaîne "Viastella" qui met en lumière une face peu connue et peu reluisante pour les instances militaires,  de la guerre de 14-18: la Justice militaire, son fonctionnement terrifiant, arbitraire,  et les "fusillés pour l'exemple"

Fucilati in prima ligna= fusillés en première ligne

Recherchez dans la Communauté

Vous avez une question ?

Créer un sujet

Déjà 634303 membres inscrits 🧡

554 personnes actuellement en ligne

Tous les membres en ligne