papou22
#TopMembre
#TopMembre

Chaque Fournisseur d'Accès à Internet (FAI)  assure la possibilité d’accéder à Internet, et offre au moins une adresse mail et un espace de stockage des mails.
S'il veut être concurrentiel et vendre son offre, c'est le moins qu'il puisse faire.

Un nouveau client de l'un de ces FAI qui vient d'y souscrire un contrat rentre chez lui. Tout content de pouvoir maintenant accéder à Internet et envoyer ou recevoir des mails. Il a été poussé à souscrire un contrat d'accès par la nécessité de maitriser ce nouveau monde qu'il devient obligatoire de connaitre car toute la société mondiale est maintenant basée sur ce moyen d'échange d'informations.
Il se met alors tout naturellement à utiliser un programme de type "navigateur Internet", lequel permet, comme son nom l'indique, de naviguer sur Internet. Puisqu'on lui a dit que ç'est ce type de programme qu'il faut utiliser, il l'utilise. Quoi de plus normal ?

Naviguer sur Internet consiste à afficher sur un équipement (PC, smartphone, tablette) une page d'informations référencée par une adresse unique (URL = en anglais Uniform Ressouce Locator). Il en existe des milliards sur la planète et n'importe laquelle est ainsi accessible.

 

Concernant la messagerie, puisque son fournisseur lui a attribué une adresse de messagerie électronique, il essaye d'envoyer et de recevoir des mails à l'aide du même programme "navigateur Internet" car jusqu'ici, ignare en informatique comme il est, il ne connait que ce programme. De plus, son fournisseur, dans sa grande magnanimité (ou plutôt à des fins commerciales) offre un interface minimal pour utiliser cette messagerie.

Cet interface n'est qu'un ensemble pages spécialisées qui résident sur le réseau Internet. Le client s'aperçoit qu'il peut enregistrer les messages reçus et envoyés sur un "serveur" (encore un mot barbare !) c'est à dire une machine qui est chez son FAI et lui offre un espace dédié pour y stocker ses échanges de mails.

C'est formidable !

Et il s'arrête là, satisfait de pouvoir utiliser ce qu'il a acheté.


Et il se familiarise avec cette méthode, prends ses habitudes, croyant que ç'est comme ça qu'on fait, qu'on doit faire et que c'est la seule façon de le faire.

La très, très grande majorité d'individus abordant pour la première fois cette technique d'accès à l'information ignore tout des outils existants dans le monde du traitement de l'information.

 

Passer contrat avec un FAI sans rien connaitre à l'informatique, c'est comme si on allait acheter une voiture alors qu'il ne sait pas conduire. De toute évidence, ce n'est pas le rôle de son vendeur de voiture de lui apprendre à conduire et le client doit faire le nécessaire pour apprendre. En informatique, c'est pareil. Il faut en connaitre un minimum pour s'en servir efficacement.

Tout s'apprend. A la dure par essais, tâtonnements et échecs successifs, ou en prenant des cours.

 

Dans n'importe quel domaine, il existe une collection d'outils spécialisés pour chaque usage : Un charpentier utilisera un herminette, un maçon une truelle, un boulanger un pétrin.
En informatique il en est de même :
Pour écrire un texte on utilise un logiciel de traitement de texte, pour faire sa comptabilité, un logiciel de comptabilité et pour gérer ses messages, un logiciel spécialisé dans la gestion d'une messagerie.

Le vendeur d'accès à Internet et à une messagerie ne peut pas faire autrement que de lui donner accès à sa messagerie en fournissant un interface minimal permettant d'envoyer et recevoir des messages car s'il ne le fait pas, son concurrent le fait.
Le client croit alors que c'est ce qu'il doit utiliser car il a vérifié que ça fonctionnait et il s'en contente. Il ignore qu'il y a d'autres façons, bien meilleures, de faire la même chose.

 

Il faut réaliser que le métier d'un vendeur d'accès à Internet est de vendre un accès à Internet.
Le métier d'un éditeur de logiciels, c'est de fabriquer des logiciels, c'est à dire des programmes spécialisés pour chaque usage.
Le métier d'un éditeur spécialisé dans la gestion d'une messagerie est de concevoir et vendre un programme de gestion de messagerie efficace et si possible, meilleur que celui de ses concurrents.
Dans tous les cas, un tel logiciel ne peut pas être identique et proposer les mêmes fonctionnalités que le logiciel minimal que le fournisseur d'accès offre gratuitement. Il lui est forcément supérieur et le plus supérieur possible, sinon il ne se vendrait pas.

Ce que le client ne réalise pas c'est que s'il se limite à ce que son fournisseur d'accès a inclus dans son offre, il devient dépendant de ce fournisseur pour gérer sa messagerie en conservant ses précieux messages chez lui. Il en est captif et ne peut plus aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte dans le pré d'à côté. Le client n'a même pas vérifié que ses précieuse informations y sont en sécurité. Il ne connait pas non plus les dangers qu'elles courent en utilisant cette façon de faire.
Et vogue la galère ! Il se lance, surfe sur le web, y construit son carnet d'adresses, échange des mails avec ses correspondants.
Formidable ! Ça marche... jusqu'au jour où ça ne marche plus. Les raisons pour que ça ne marche plus sont nombreuses :
- Problème de serveur chez le fournisseur
- Erreur d'utilisation de la part de l'usager
- Impossibilité d'envoyer ou recevoir des mails
- Perte de messages car il est impossible de sauvegarder ce qu'il lui appartient
- Disparition de tous ses messages et contacts lors d'un changement d'offre chez son fournisseur
- Piratage de compte et perte de son contrôle car le monde Internet n'est pas peuplé que de gentils et que les malfaisants y son légions.

Il se met alors à essayer de réparer, tâtonner, s’énerver, râler, vitupérer car ses mails sont importants et il se sert de cette messagerie pour des besoins professionnels. Bref, un client insatisfait et on le comprend.

 

Mais ce n'est pas tout ! Une fois familiarisé avec sa façon de consulter sa messagerie il devient plus exigeant : Il revendique des fonctions complémentaires, la possibilité de gérer en même temps plusieurs adresse mail, la possibilité de sauvegarder ses précieux messages chez lui, etc...

 

Conscients de tous ces risques et limitations, des sociétés spécialisée (ou des communautés mondiales d'utilisateur) ont conçu et développé des logiciels capables d'y circonvenir ou de les adresser, et ce pour chaque type d'équipement : Ordinateur, smartphone, tablettes, etc...
Certains sont payants, d'autres gratuits bien qu'excellents. Ils ne demandent qu'à servir. Leur installation et utilisation est facile et à la portée de tout un chacun.

Pour un comparatif complet entre ces deux modes de gestion d'une messagerie, voir cet article :
https://communaute.orange.fr/t5/Trucs-et-astuces/Webmail-ou-client-de-messagerie-Quelques-questions-...

 

Des TopMembres pour vous aider

Ces membres, clients passionnés et utilisateurs de produits et services Orange vous apportent leurs conseils dans tous les domaines.

Meilleurs auteurs de solution
Découvrir les TopMembres

Déjà 688241 membres inscrits 🧡

1238 personnes actuellement en ligne

Tous les membres en ligne